mardi, février 27, 2024
AccueilLa LigaLe retour de Ter Stegen est raté : un jeune de 16...

Le retour de Ter Stegen est raté : un jeune de 16 ans évite l’humiliation contre Grenade

Le FC Barcelone est passé à un cheveu de l’humiliation lors de son 13e match à domicile en Liga : Les Catalans n’ont pu faire mieux qu’un match nul 3-3 contre l’avant-dernier de Grenade. Marc-André ter Stegen avait imaginé son retour à la compétition après trois mois d’absence d’une toute autre manière.

Lewandowski n’a pas voulu enterrer le rêve du championnat lors d’une grande interview la semaine dernière. Mais avec dix points de retard sur son rival le Real Madrid après la 24e journée, cet objectif ne semble plus très réaliste. Surtout si l’on considère la performance de Barcelone lors du décevant 3-3 contre le promu Grenade.

Pourtant, la première bonne nouvelle était déjà tombée avant le coup d’envoi : Trois mois après son opération du dos, ter Stegen était de retour dans les buts barcelonais et portait même le brassard de capitaine en l’absence de Sergi Roberto.

Le gardien allemand a vu Gündogan se procurer la première grosse occasion après neuf minutes de jeu et un bon crochet de Lewandowski. Après 14 minutes, il a pu se réjouir de l’ouverture du score : Joao Cancelo a centré avec précision sur Lamine Yamal, ce dont le jeune homme de 16 ans a profité pour inscrire son deuxième but en Liga – 1:0.

Pellistri, prêté par ManUnited, échoue et marque quand même

Les locaux sont rentrés aux vestiaires sous les sifflets. La première approche après le changement de camp est venue de Lewandowski, mais sa frappe du gauche a révélé les problèmes du Polonais avec son pied le plus faible (53e). Peu après, Pellistri échouait devant ter Stegen (57e) avant de tromper le gardien de l’Allemagne trois minutes plus tard : Après une erreur de Cubarsi, Uzuni centrait et Pellistri marquait le surprenant 2-1 pour Grenade (60e).

La réponse furieuse de Barcelone ne s’est pas fait attendre, car Gündogan a bien servi son coéquipier Lewandowski – et le Polonais a cette fois-ci exécuté froidement (63e). Mais cette phase de folie n’était pas encore terminée, car Grenade reprenait l’avantage à la 66e minute : Maouassa centrait délicatement sur la tête d’Ignasi Miquel, qui trompait ter Stegen pour la troisième fois de la soirée.

Xavi change de tactique offensive – Toujours Lamine Yamal

Les locaux ont dû s’investir davantage et l’entraîneur Xavi a également procédé à des changements offensifs. Une minute après que le prétendu 3-3 du joker Fermin ait été refusé à juste titre en raison d’une position de hors-jeu d’Inigo Martinez (79e), l’égalisation est finalement intervenue grâce à Lamine Yamal. Le gaucher a volé le ballon du pied de José Callejon, de 21 ans son aîné, et l’a envoyé à mi-hauteur des seize mètres dans le petit coin (80e).

Dans la foulée, Grenade a failli porter le score à 4-3, mais cette fois, ter Stegen a sauvé les meubles face à Uzuni (82e). Les deux dernières actions dangereuses du match ont été initiées par Lamine Yamal, mais son centre est passé juste à côté du poteau gauche (90e), puis le joker Guiu a raté son entrée de la tête à droite (90e+1).

Barcelone devra se ressaisir d’ici samedi prochain (18h30), date du déplacement sur la pelouse du Celta Vigo – suivi du match aller des huitièmes de finale sur la pelouse du SSC Naples le 21 février. Grenade a sept points de retard sur la rive de sauvetage, mais voudra construire sur sa performance en Catalogne.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments