mardi, février 27, 2024
AccueilFootballHaller, grand vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations

Haller, grand vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations

La Côte d’Ivoire a remporté sa troisième Coupe d’Afrique des Nations, la première depuis 2015. Sebastien Haller, joueur professionnel du BVB, a été le vainqueur de la rencontre en fin de match grâce à son pied en or. Le Nigeria a manqué de répondant offensif.

La turbulente Coupe d’Afrique des Nations de la Côte d’Ivoire, avec un changement d’entraîneur après deux défaites au tour préliminaire et plusieurs retours en phase à élimination directe, s’est achevée en apothéose tard dimanche soir. Et en finale contre le Nigeria, les hôtes ont également dû se battre pour revenir d’un retard et fêter finalement leur troisième triomphe en Coupe d’Afrique.

Deux professionnels de la Bundesliga étaient titulaires du côté de la Côte d’Ivoire. Le professionnel du BVB Haller a de nouveau évolué à la pointe de l’attaque, tandis que le joueur de Leverkusen Kossounou a fait son retour dans la chaîne défensive après le 1:0 contre la RD Congo en demi-finale. Comme deuxième adaptation avant la finale, l’entraîneur intérimaire Emerse Faé a fait débuter Aurier à la place de Boly (non retenu dans le groupe). Le Nigeria a également connu deux changements après la défaite 4-2 aux tirs au but contre l’Afrique du Sud : Samu Chukwueze, l’attaquant de Milan, a remplacé Simon et Zaidu, le latéral de Porto, a joué à la place d’Osayi-Samuel (tous deux sur le banc).

A la 7e minute, Haller et Gradel manquaient une passe à mi-hauteur dans l’axe, et les supporters euphoriques du pays hôte devaient attendre un bon quart d’heure avant d’avoir une nouvelle chance. Après un corner, Gradel a placé un coup de pied tombé depuis la zone des cinq mètres sur le filet extérieur (21.), le gardien nigérian Nwabili a repoussé la conclusion trop peu placée d’Adingra (34.).

Troost-Ekong fait trembler la Côte d’Ivoire juste avant la pause

Mais pour le reste, la Côte d’Ivoire a eu du mal à percer le bastion défensif de son adversaire. Au lieu de cela, les Super Eagles ont choqué les Ivoiriens en ouvrant le score à la 38e minute : Troost-Ekong s’est levé en un éclair sur le deuxième ballon suite à un corner et a placé une tête dans la longue lucarne – le deuxième tir au but seulement des Nigérians en première mi-temps.

Le match s’est déroulé de la même manière qu’en première mi-temps après le changement de camp. La Côte d’Ivoire avait nettement plus de possession de balle et poussait à l’égalisation. Le Nigéria Bassey bloquait de justesse un tir de Gradel juste avant la ligne (50e), Seri de loin (59e) ou Kessié d’une tête plongeante (60e) étaient encore trop imprécis. Mais les Ivoiriens ont ensuite été récompensés de leurs efforts

Haller retourne la situation – Abidjan explose

A la suite d’un corner, Kessié a égalisé de la tête (62e), le Stade Olympique Alassane Ouattara a littéralement explosé. Et les Eléphants ne se sont pas relâchés. Haller a placé son coup de pied latéral spectaculaire à côté du but (75e), mais il a eu la chance de pouvoir le faire un peu plus tard. Adringa s’est frayé un chemin sur le côté gauche, sa passe à mi-hauteur a trouvé Haller qui a poussé le ballon du bout du pied dans les filets (81e).
Il restait un peu plus de dix minutes au Nigeria pour renverser la vapeur. Mais les Super Eagles n’avaient pas assez d’idées offensives et les Ivoiriens repoussaient sans problème les ballons hauts en direction des seize mètres adverses. Après sept minutes de temps additionnel, le Stade Olympique Alassane Ouattara s’est définitivement transformé en maison de fous. Au coup de sifflet final, les Ivoiriens, submergés par l’émotion, se sont jetés dans les bras les uns des autres, même le buteur victorieux Haller n’a pu réprimer ses larmes

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments