mercredi, mai 29, 2024
AccueilLa LigaLe Real se contente d'un coup de pied lointain - Bellingham ne...

Le Real se contente d’un coup de pied lointain – Bellingham ne fait trembler que la barre transversale

Le Real Madrid a remporté samedi son match à Majorque sur le score de 1 à 0. Carlo Ancelotti a réparti « équitablement » les minutes de jeu en vue de mercredi prochain.

24e victoire en 31 matchs, la réputation de meilleure équipe de la ligue à l’extérieur (11/4/1) confortée et des grains économisés pour le quart de finale retour très attendu de la Ligue des champions à Manchester City. Le voyage sur l’île de vacances de Majorque a valu la peine pour le Real Madrid.

Même si les royalistes ont eu beaucoup de mal en première période. Majorque n’a pas permis au jeu de s’écouler et a fait le pied de grue au Real dans sa propre moitié de terrain. C’est ainsi que les hôtes ont eu leur première occasion à la 31e minute, mais Lunin a repoussé la tête de Raillo. Dans la foulée, Bellingham a manqué de quelques centimètres pour marquer le 17e but de la Ligue, mais son tir puissant à l’extérieur de la surface de réparation a heurté la barre transversale (33e).
Au retour des vestiaires, les Blancos ont montré un tout autre visage. Bellingham &amp ; Co. ont serré les rênes, ce dont Tchouameni a profité pour marquer le but en or : Après une défense trop courte, le Français a tiré de 25 mètres et le marteau à distance, légèrement dévié, a terminé sa course dans le coin droit (48e).

Le match s’est véritablement accéléré dans la dernière demi-heure. Une minute après que le joker Abdon ait flairé l’égalisation (60e), Brahim Diaz a eu l’occasion de faire la différence. Mais l’Espagnol n’a pas su faire le tri devant Rajkovic et n’a fait que tirer sur le gardien adverse (61e).

Nastasic, l’ancien joueur de Schalke 04, dégage sur la ligne

Le Real s’est mis à courir de plus en plus souvent, mais il a manqué de sang-froid pour conclure. Pour la dernière demi-heure, Carlo Ancelotti a notamment accordé une pause à Bellingham, comme Vinicius Junior et Camavinga l’avaient fait auparavant. Vinicius Junior a mis en scène Fede Valverde, dont le tir a été dégagé sur la ligne par l’ancien joueur de Schalke 04 Nastasic (72e).

Deux minutes plus tard, les visiteurs ont failli être punis pour leur négligence dans l’exploitation des occasions, mais Lunin était de garde sur une frappe à distance de Darder (74e). Le dernier quart d’heure a été marqué par le suspense, qui a atteint son apogée lors de la toute dernière scène : Sur un long ballon, Muriqi s’en prend au gardien Lunin, qui laisse tomber la balle – mais l’empêche d’une manière ou d’une autre de marquer (90e+5).

La victoire est donc restée courte, bien que très méritée, pour les joueurs royaux, qui se concentrent désormais sur Manchester. ManCity a remporté sa répétition générale sur le score de 5 à 1 contre le promu Luton Town.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments