jeudi, avril 18, 2024
AccueilSerie ALa Roma a réussi son coup : 7-0 contre Empoli.

La Roma a réussi son coup : 7-0 contre Empoli.

L’AS Rome s’est imposée avec un point d’exclamation après un début de saison raté. Une bonne dose de chance, puis une efficacité implacable ont permis à l’AS Roma de s’imposer face à Empoli

Mais après seulement 34 secondes, c’est un adversaire qui a rendu un énorme service à la Roma. Complètement démarqué, Walukiewicz a manqué le ballon dans ses propres seize mètres, a sorti le bras et a provoqué un penalty. Avec Dybala, c’est tout de même un nouvel homme qui a accepté le cadeau (2e). Peu après, ce sont encore deux nouveaux qui augmentent la cadence. Kristensen a servi Renato Sanches, qui a pu reprendre de la tête (7e).

Roma lève le pied, mais a de nouveau de la chance

Avant la pause, la chance était de nouveau de la partie. La course de Cristante dans la surface de réparation se terminait en fait sur Bereszynski. Mais le Polonais a si mal dégagé le ballon à 13 mètres de son propre but qu’il a tiré sur Grassi, qui s’est précipité, et le ballon a rebondi de sa jambe dans le but (35e).

A l’exception d’un chahut au cours duquel Dybala, qui a marché sur le pied de Bereszynski en guise de déclencheur, ainsi que Renato Sanches et Empolis Cancellieri, qui a eu beaucoup de chance après son coup de tête sur Ndicka, ont écopé d’un jaune (38e), il ne s’est plus rien passé de notable avant le coup de sifflet de la pause. Mourinho et son équipe ont donc regagné les vestiaires avec une avance plus que confortable de 3-0.

Dybala augmente le score et touche la barre transversale

Au retour des vestiaires, la Rome laisse à nouveau venir les visiteurs, mais c’est à nouveau une accélération de Cristante qui crée le danger. L’Italien servait Dybala qui, d’un crochet, laissait deux adversaires sur place et marquait (55e). Peu après, l’Argentin était tout près d’inscrire son troisième but, mais il échouait sur la barre sur coup franc (59e).

Pour Empoli, il ne s’agissait plus que de marquer le premier but de la saison. Baldanzi a tenté sa chance de loin, mais a échoué sur le poteau (67e)

Les choses se précisent en fin de match

En revanche, tout ou presque allait continuer à se passer en face. Cristante a placé un rayon dans l’angle (79e), Lukaku a marqué son but après une assistance de Belotti (82e) et Mancini a également réussi à marquer sur un corner (86e) – et le score était soudain de 7-0.

Un résultat qui est certainement trop élevé, surtout après une bonne dose de chance en première mi-temps. Mais les Romains s’en moquent éperdument. En remportant sa plus grande victoire depuis 2006 (à l’époque, elle avait infligé un 7-0 à Catania Calcio), l’AS Rome fait au moins un peu oublier à ses supporters son début de saison catastrophique. Pendant ce temps, le trou dans lequel se trouve le FC Empoli ne cesse de s’approfondir. Après quatre matchs, le bilan est amer : zéro point et 0:12 but.

Après cette victoire, les Giallorossi peuvent se rendre en Moldavie avec une large poitrine. Ils y disputeront jeudi (18h45) leur premier match de poule d’Europa League contre le Sherrif Tiraspol. En revanche, la prochaine tâche difficile attend Empoli dimanche prochain (12h30) : l’Inter Milan est en visite.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments