vendredi, février 23, 2024
AccueilLa LigaVallecano prend un point à Bernabeu

Vallecano prend un point à Bernabeu

Après avoir remporté le Clasico à la dernière minute, le Real Madrid a surpris tout le monde en concédant le 0-0 au Rayo Vallecano, ce qui lui permet de conserver sa place de leader face au FC Girona.

Par rapport à la victoire 2-1 dans le Clasico à Barcelone, l’entraîneur du Real Carlo Ancelotti a fait quatre changements : au lieu de Mendy, Tchouameni, Kroos et Rodrygo, ce sont Fran Garcia, Camavinga, Modric et Joselu qui ont commencé.

L’épaule de Bellingham et Dimitrievski en point de mire

Bien que Fede Valverde ait failli donner l’avantage aux Reykjaviks en début de match, mais il s’est heurté à la vigilance du gardien du Rayo, Dimitrievski, en un contre un (6e), le début de match a été un peu chaotique pour le Real. D’une part, quelques pertes de balle ont permis à Vallecano de se créer quelques occasions, d’autre part, les spectateurs du Santiago Bernabeu ont vécu un moment de frayeur à la 10e minute : Bellingham est tombé brutalement sur l’épaule gauche après avoir joué le ballon de la poitrine en tombant et a dû être soigné pendant plusieurs minutes, le visage déformé par la douleur, avant de pouvoir continuer.

La pression des hommes d’Ancelotti s’est accentuée au cours de la première mi-temps. Joselu a d’abord manqué le but de la tête sur une reprise (26e) – et a déjà échoué dans la phase finale avant la pause après une préparation de Vinicius Junior sur Dimitrievski, qui a fait une belle parade (39e). Peu après, Bellingham s’est à nouveau mis en évidence sur le plan footballistique lorsqu’il s’est mis lui-même élégamment en position de tir sur une situation standard – et qu’il a manqué de peu le cadre (43e).

Le rempart de Vallecano tient jusqu’à la fin

Après la pause, la rencontre s’est définitivement transformée en un match pour un seul but, le Rayo étant tout de même bien positionné, du moins dans l’axe défensif. Vinicius Junior manquait de peu une passe extérieure de Modric (48e). Et cela a continué : Joselu a raté de peu une tête en plein vol (55e), puis un but présumé de Vinicius Junior n’a pas compté, à juste titre, car Joselu était hors-jeu auparavant (66e).

En fin de match, le joker Rodrygo a manqué de peu le cadre (71e) et Mumin a bloqué de justesse le tir de Bellingham avec son épaule (73e). Dans la dernière phase émotionnelle, mais peu attrayante sur le plan footballistique, les royalistes ont manqué de force de frappe pour parvenir à des conclusions claires face à une équipe du Rayo qui défendait avec passion – et c’est ainsi que l’outsider, désormais invaincu neuf fois de suite, a emporté un point dans le quartier madrilène de Vallecas.

Le Real poursuivra sa route avec deux autres matchs à domicile, d’abord en Ligue des champions mercredi (21h) contre le Sporting Braga, puis samedi (21h) en Liga contre le FC Valence. Rüdiger, qui a écopé de son 5e carton jaune de la saison peu avant la fin contre le Rayo, manquera à l’équipe royale lors de ce dernier match. Vallecano reçoit le leader surprise du championnat, le FC Girona, samedi (14h).

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments