vendredi, février 23, 2024
AccueilSerie ALe Milan s'impose facilement grâce à Jovic

Le Milan s’impose facilement grâce à Jovic

Après la défaite décevante contre Dortmund, l’AC Milan s’est montré en meilleure forme malgré quelques soucis d’effectifs. Frosinone a été battu 3-1, notamment parce que Jovic a enfin fait sauter le verrou.

En Ligue des champions, l’AC Milan avait fortement déçu contre le Borussia Dortmund (1-3) et voulait se racheter en championnat contre Frosinone. Cependant, les Rossoneri ont dû faire face à un nouveau blessé, Thiaw (grave blessure au tendon), tandis que l’attaquant vedette Giroud était suspendu. L’entraîneur Stefano Pioli a procédé à trois changements par rapport au match du BVB : Florenzi, Musah et Jovic ont remplacé Thiaw, Adli et Giroud – Theo a été placé à un poste inhabituel pour lui, celui de défenseur central gauche.

Chez les Canarini, trois noms intéressants se sont retrouvés dans le onze de départ : outre l’ancien joueur de Dortmund Reinier (27 matchs de Bundesliga), deux Allemands ont été alignés, Ibrahimovic, né à Nuremberg, et Cuni, né à Freising ; Cuni possède également la nationalité albanaise et a déjà disputé un match international avec les rouge et noir.

A San Siro, Cuni devait affronter les Rossoneri et il est apparu que Frosinone avait un bon plan de match : les Milanais ont rapidement pris l’avantage sur leurs adversaires, mais ils n’ont pas réussi à faire la différence face à des visiteurs bas et destructeurs. Les Lombards n’ont pas réussi à marquer le dernier point.

Cuni fait preuve de nervosité, Jovic prend des risques

Ils se sont régulièrement dispersés sur les côtés, facilitant ainsi la vie de Frosinone. Le promu s’est manifestement concentré sur la défense, mais il a aussi régulièrement mené des attaques de délestage et a ainsi laissé entrevoir des possibilités de marquer des buts.

Ce n’est que peu avant la mi-temps que le match s’est emballé, avec une occasion en or pour les visiteurs : Cuni, suite à un lapsus de Tomori, échoue en un contre un face à Maignan, le gardien de Milan (42e). Mais dans la foulée, les Milanais ont répliqué avec succès : Loftus-Cheek a poussé sur la droite, son centre a été repoussé trop brièvement par Romagnoli. Le ballon a atterri sur Jovic, qui a pris des risques et a exécuté un magnifique coup de pied latéral dans la lucarne pour le 1:0. C’est le premier but du Serbe, tant décrié ces derniers temps, pour son dixième match avec les Rossoneri (43e).

Au retour des vestiaires, Monterisi, Romagnoli et Okoli ont fait preuve d’un manque total d’efficacité sur un long dégagement du gardien milanais Maignan, ce que Pulisic a immédiatement sanctionné en s’élançant dans les seize mètres pour tromper le gardien Turati d’un tir croisé – 2-0 (50e). C’était finalement la décision précoce dans ce match. Frosinone s’est bien battu par la suite, mais le Milan n’a plus rien laissé passer et a même ajouté un deuxième but : Jovic servait Tomori dans les cinq mètres après un corner et un centre intelligent de Theo – 3:0 (74e).

En fin de match, le coup franc de Brescianini a trouvé le chemin des filets milanais, mais le 1:3 est tombé trop tard (82e). Les locaux, dont Camarda, âgé de 15 ans seulement, fêtait sa deuxième apparition en Serie A, ont remporté la victoire de manière souveraine. Grâce à cette victoire, les Milanais restent en tête de la course au titre, devant le duo de tête Juventus – Inter Milan.

Samedi prochain, les Rossoneri se rendront sur la pelouse de l’Atalanta Bergame (18h), tandis que Frosinone recevra le FC Turin (12h30).

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments