lundi, novembre 28, 2022
HomeMotorsportsVettel sceptique sur ses premiers points à Imola : "Nous n'en faisons...

Vettel sceptique sur ses premiers points à Imola : « Nous n’en faisons pas partie »

Pour la première fois depuis août dernier, Sebastian Vettel est revenu à une place à un chiffre sur la grille de départ, mais il sait que « nous n’en faisons pas partie « 

Mais les qualifications pluvieuses d’Imola ont offert une belle opportunité à Vettel. L’Allemand a réussi à se frayer un chemin à travers la Q1 et la Q2 pour finalement décrocher au moins la neuvième place. Au vu de ses performances en Australie, cela peut déjà être considéré comme un succès. Car Vettel sait aussi que « notre place n’est pas vraiment là ».

En regardant le ciel pluvieux de l’Emilie-Romagne, le quadruple champion du monde ne savait pas vraiment ce qu’il devait ressentir. S’il est vrai qu’en temps normal, la pluie perturbe un peu tout, et c’est ce qu’elle a fait aujourd’hui, pour Vettel, il y a deux théories contradictoires.

J’avais besoin de temps, même ce matin, pour trouver le rythme », admet-il. Son coéquipier Lance Stroll a eu un peu plus de facilité avec les conditions sèches. « Mais une fois que j’ai trouvé mon rythme, tout s’est très bien passé ».

Construire un rythme a toutefois été difficile au vu des cinq drapeaux rouges de la séance de qualification. Malgré tout, Vettel a réussi à passer la Q1 en onzième position grâce à un bon tour tardif. En Q2, Vettel a réalisé très tôt un temps suffisant que ses concurrents n’ont pas pu battre en raison de la pluie qui a commencé à tomber après l’interruption due à l’accident de Carlos Sainz.

Une erreur coûte un meilleur classement

J’ai eu un premier tour où j’ai roulé et j’ai essayé d’attaquer dans le second, quand j’ai su que les pneus étaient dans la bonne fenêtre, » a expliqué Vettel. « J’ai un peu trop attaqué dans le premier coin et j’ai freiné ». Vettel n’a pas eu d’autre chance d’amélioration à cause de deux autres drapeaux rouges.

« Ce n’était évidemment pas un sommet à la fin », admet-il. « Mais ce qui était important, c’est que le premier run en Q2 était bon. Cela nous a finalement permis d’atteindre la Q3, où nous n’étions plus depuis longtemps ». Pour être précis, la dernière fois qu’Aston Martin a atteint la Q3, c’était au Qatar en 2021, et la neuvième place est même la meilleure position de départ de Vettel depuis Spa-Francorchamps.

Premiers points de l’année

Bien sûr, cela donne à Aston Martin l’espoir de marquer ses premiers points de la saison ce week-end. Il y a même deux chances pour cela, puisque des points seront également attribués jusqu’à la huitième place lors de la course de sprint du samedi.

Mais Vettel se montre encore sceptique : « Je pense que si l’on prend maintenant les trois premières courses, il sera difficile pour nous de conserver notre place », dit-il en voyant des voitures encore plus rapides comme Mercedes derrière lui. « Et pour l’instant, nous ne savons pas vraiment où nous serons ce week-end, en termes de rythme ».

« Mais nous sommes à peu près devant maintenant et nous voulons y rester, alors j’espère que tout ira bien demain », dit-il. « Voyons ce que font les pneus et comment nous nous en sortons. Bien sûr, l’objectif principal est la course de dimanche. Mais si nous pouvons prendre quelque chose demain avec le nouveau système de points, ce sera bien pour nous. « 

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments