mercredi, mai 29, 2024
AccueilMotorsportsTests prévus par Yamaha : moteur et aérodynamique en ligne de mire

Tests prévus par Yamaha : moteur et aérodynamique en ligne de mire

Après un test de Portimao perturbé par la météo, Yamaha prévoit d’autres tests en Europe pour Fabio Quartararo et Alex Rins – Aérodynamique et moteur en point de mire

En tant que constructeurs du Groupe D, Honda et Yamaha bénéficient de quelques libertés suite aux nouvelles règles de concession. Les essais privés peuvent avoir lieu sur tous les circuits du Grand Prix et les pilotes titulaires peuvent également effectuer des essais privés. La seule limite sur la saison est le quota de 260 pneus d’essai.

Honda a déjà fait usage de ces concessions en effectuant des essais avec Luca Marini à Jerez et, cette semaine, avec Marini et Joan Mir à Barcelone. Yamaha avait prévu de faire une journée d’essais privés après le Grand Prix du Portugal de lundi.

En raison du mauvais temps, Fabio Quartararo et Alex Rins n’ont pu boucler respectivement que six et cinq tours. Un nouveau moteur, prévu pour ce test, n’a même pas été installé.

Cette semaine, le pilote d’essai Yamaha Cal Crutchlow a poursuivi ses essais privés à Barcelone. A l’origine, il aurait été prévu que Quartararo et Rins y roulent également. Mais leurs motos ne seraient pas arrivées à temps des États-Unis.

Ils ne se sont donc pas rendus à Barcelone. « Nous verrons si cela nous sera utile », a déclaré Rins à propos du test de Crutchlow à Barcelone. « C’est difficile. Nous recueillons des informations ». Mais l’Espagnol souligne également : « Je crois en ce projet ».

Le programme à venir pour les deux pilotes titulaires est également déjà fixé. Fin avril, une journée d’essais officielle pour toutes les équipes aura lieu le lundi suivant le Grand Prix d’Espagne à Jerez. « Après Le Mans, nous aurons deux jours de test au Mugello », révèle Quartararo pour la suite du programme.

« À Portimao, j’ai fait plus de tours avec la voiture de location qu’avec ma moto. Malheureusement, nous n’avons rien pu tester là-bas, mais nous avions un grand plan. C’est pourquoi nous allons pouvoir faire beaucoup de tests à Jerez et pendant les deux jours du Mugello ».

« Le mois de mai sera donc un mois stressant pour nous ». Outre le moteur, Yamaha travaille également sur un nouveau package aérodynamique, comme l’a déjà révélé le team manager Massimo Meregalli. Après des tests avec les pilotes titulaires, ce package devrait arriver pour les courses.

« Je ne sais pas quand le nouvel aérodynamisme arrivera exactement », déclare Quartararo à ce sujet. Une première utilisation en course pourrait avoir lieu fin mai, début juin lors des week-ends de Barcelone ou du Mugello.

Les constructeurs du groupe D ont le droit d’homologuer deux mises à jour de l’aérobase définie par le règlement au cours de la saison. Lors de la deuxième mise à jour, une version plus ancienne doit toutefois être retirée du contingent.

« Depuis 2019 jusqu’à présent, nous avons en principe utilisé la même aérodynamique », explique Quartararo. « Cette année, nous roulons pour la première fois avec une aérodynamique différente. Nous apprenons depuis janvier et nous faisons de gros progrès ».

« Mais cela ne fait que quelques mois, pendant lesquels on ne peut pas changer complètement de moto et de mentalité. Mais nous sommes assez optimistes. Pas à pas, nous allons nous améliorer », poursuit le Français, pour qui une chose est avant tout décisive : « La qualité est plus importante que la quantité ».

Car les nouveaux développements doivent fonctionner lorsqu’ils sont transmis à l’équipe de course. En principe, Quartararo se voit actuellement comme pilote d’essai, afin de pouvoir à nouveau se mêler au peloton de tête dans les deux années à venir. C’est pourquoi il a prolongé son contrat.

« Pour moi, l’attitude est différente maintenant. Je ne me concentre pas tant sur le résultat que sur l’amélioration de la moto. Bien sûr, c’est difficile parce que je suis un vainqueur et que je veux terminer le mieux possible ».

Après les trois premiers week-ends de course, Yamaha compte 19 points au classement des constructeurs. Lors du prochain Grand Prix à Jerez, Crutchlow ne bénéficiera pas d’une wild card. Yamaha n’a pas encore communiqué la répartition de ses six wildcards potentielles.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments