vendredi, décembre 9, 2022
HomeMotorsports"Réaction en chaîne de circonstances malheureuses" - Schrötter chute en Aragon

« Réaction en chaîne de circonstances malheureuses » – Schrötter chute en Aragon

Marcel Schrötter chute dès le premier tour du championnat du monde Moto2 à Aragon et a la chance que ses adversaires aient pu l’éviter

La course Moto2 du Grand Prix de Motorland Aragon s’est terminée après quelques virages pour le pilote Intact Marcel Schrötter. Parti de la 22e place sur la grille, Schrötter a tenté de se frayer un chemin après le départ, mais a également chuté après la chute d’Alonso Lopez. Schrötter a eu la chance que les autres pilotes aient pu l’éviter. L’Allemand est toutefois prêt pour le Grand Prix du Japon qui s’annonce.

« La chute est le résultat d’une réaction en chaîne de circonstances malheureuses. Mais ce sont des choses qui peuvent arriver quand on part de si loin », regrette Schrötter. « Cela a commencé par un départ qui n’était pas optimal, ce qui fait que je n’étais pas dans la position d’attaque dans laquelle je voulais être ».

« Ensuite, il s’est passé quelque chose devant moi, notamment la chute de Lopez. Celle-ci s’est produite à un endroit où l’on est déjà à fond dans la phase d’accélération entre les deux virages. Il était difficile pour moi de voir que certains freinaient devant moi », raconte Schrötter.

« Je n’ai pas pu réagir aussi vite parce que je commençais aussi à dépasser. C’est ce qui a déclenché la chute », explique Schrötter pour justifier sa chute dans le premier tour et regrette : « Je suis désolé pour toute l’équipe que j’aie causé plus de travail cette fois-ci. Il y a déjà assez d’agitation avec les préparatifs pour l’outre-mer. « 

La bonne nouvelle, c’est que je ne suis pas blessé et que nous avons fait un pas ce matin. J’espère que nous pourrons l’emporter avec nous au Japon. Je veux continuer à profiter de chaque course et terminer la saison correctement », souligne l’Allemand.

Le manager de l’équipe Intact, Jürgen Lingg, est convaincu que de telles chutes sont une conséquence des entraînements et des qualifications ratés. « Cela arrive, mais c’est dommage et ce n’est pas une bonne fin. Il est urgent qu’il se passe plus de choses vendredi et nous aurons alors une bonne chance d’obtenir une meilleure position sur la grille de départ samedi, ce qui nous aidera à exploiter notre rythme en course dimanche et à ne pas nous retrouver dans des situations comme celle d’aujourd’hui », commente Lingg.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments