mardi, avril 23, 2024
AccueilMotorsportsFernando Alonso : La Formule 1 aura un "énorme problème" si la...

Fernando Alonso : La Formule 1 aura un « énorme problème » si la pénalité reste !

Comment le pilote Alpine Fernando Alonso se défend contre la pénalité de temps rétroactive à Austin et pourquoi il est convaincu que la pénalité doit être revue

Fernando Alonso a perdu sa septième place au Grand Prix des Etats-Unis 2022 à Austin parce que Haas a protesté avec succès contre l’Alpine A522 du double champion du monde de Formule 1. Mais Alpine et Alonso ne veulent pas en rester là et déposent à leur tour une protestation – contre la protestation de Haas qui, selon eux, n’aurait pas du tout été recevable.

Alonso : la protestation suggère une discussion de fond

Selon Alonso, les commissaires sportifs doivent maintenant faire face à des critiques : « Ils ont considéré que la voiture était sûre et qu’ils pouvaient continuer à rouler avec. La voiture est allée au parc fermé, a passé tous les contrôles, puis la protestation est arrivée, mais trop tard. Tout bien considéré, je pense qu’il n’y a aucun doute sur le fait qu’il s’agit d’une mauvaise décision ».

Alonso est encore plus clair : « Si c’est la bonne décision, alors la Formule 1 aura un énorme problème à l’avenir. Il faudra alors arrêter 50, 60 ou 70 pour cent des voitures s’il y a une pièce aéro qui n’est plus bien fixée. Car dans ce cas, il faut considérer que ce n’est pas sûr ».

En outre, le timing de la protestation de Haas prendrait une toute nouvelle dimension, selon Alonso, à savoir : « C’est normal d’avoir 20 minutes de retard avec la protestation ». Il demande : « Quand est-ce que c’est trop tard alors ? Une heure après ? Un mois ? Dix ans ? Nous ne pouvons pas nous le permettre ».

Alonso ne se soucie pas de la septième place – dit-il

C’est pourquoi le jeudi soir du Grand Prix de Mexico sera « très important » pour la Formule 1. C’est à ce moment-là qu’il sera décidé à Mexico si la protestation d’Alpine contre celle de Haas est recevable. Dans l’affirmative, l’affaire devrait être jugée lors d’une nouvelle audience.

Alonso souligne qu’il ne se soucie pas de la septième place obtenue à Austin : « Je me fiche de la septième place. Je ne me bats pas pour le titre. Mais si cela continue ainsi, cela ouvre la porte à … Ce n’est pas ce que nous voulons. »

Alonso exprime sa confiance à la FIA

Il compte entièrement sur la Fédération internationale de l’automobile, qui se montre « très transparente » pour la saison 2022 de Formule 1, a déclaré Alonso. « La nouvelle direction autour de Mohammed [bin Sulayem] fait les choses un peu différemment que par le passé. J’ai pleinement confiance en leur décision ».

Alonso ne laisse toutefois aucun doute sur l’issue qu’il souhaite : il s’attend à ce que la pénalité de temps soit annulée. Motif : « Je pense que des erreurs ont clairement été commises. C’est pourquoi je suis très confiant dans la possibilité de récupérer la septième place ».

« Si ce n’est pas le cas, je suis sûr que l’on expliquera le pourquoi du comment et que l’on verra », déclare Alonso. Post-scriptum : « Je suis très détendu à ce sujet « 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments