mercredi, juillet 24, 2024
AccueilFootballSupercoupe de Turquie bizarre : Fenerbahce envoie les U19 - et s'arrête...

Supercoupe de Turquie bizarre : Fenerbahce envoie les U19 – et s’arrête après une minute

La Supercoupe de Turquie a tourné à la farce absolue dimanche soir : Fenerbahce a envoyé ses U 19, comme annoncé l’après-midi, et a interrompu le match à la deuxième minute. Galatasaray menait alors déjà 1 à 0.

Le football turc vit son prochain moment difficile de la saison 2023/24. Le duel entre le leader de la ligue, Galatasaray (84 points) et Fenerbahçe (82), attendu avec impatience par de nombreux fans, a tourné à la farce.

Dans le bras de fer qui l’oppose à la fédération turque, le Fener a donné sa propre image : Comme annoncé, le club de tradition a envoyé ses U 19 à Sanliurfa pour la Supercoupe nationale – et a interrompu le match dès la deuxième minute.

Le vice-président de Fenerbahçe, Erol Bilecik, avait clairement indiqué au préalable que l’équipe professionnelle se préparerait plutôt pour le quart de finale de la Ligue des Conférences Européennes à l’Olympiakos jeudi – et que le match « ne durerait pas 90 minutes ». L’homme de 61 ans a également expressément déconseillé aux supporters de se rendre à la finale.

Contraints par les responsables de quitter le terrain – maillots distribués

Dimanche, le stade à peine rempli n’était pratiquement habillé que des couleurs du club de Galatasaray, l’entraîneur Okan Buruk ayant également aligné son premier onze. Dès le coup d’envoi, Yilmaz a reçu un long ballon qu’il a prolongé de la tête pour Icardi, lequel a marqué sèchement le 1-0 (1re). Les U19 de Fenerbahçe semblaient dépassés par la première attaque. Et les responsables leur ont ensuite fait signe de quitter le terrain. Icardi a applaudi alors que les jeunes joueurs se dirigeaient vers les vestiaires.

Peu après, les joueurs de Galatasaray se sont mis à crier et à faire la fête dans le virage. Onze joueurs ont ensuite enfilé des maillots et, pour faire plaisir aux supporters, le leader du championnat turc s’est entraîné à onze contre onze.

La lutte de Fenerbahçe avec la fédération turque

En revanche,

Fenerbahce poursuit son combat contre la fédération. Les raisons sont multiples. Tout d’abord, après de graves débordements lors du match de Süper Leig contre Trabzonspor, les sanctions n’avaient pas été jugées adéquates par la TFF. Lors d’une assemblée générale extraordinaire début avril, la question d’un retrait de la SüperLig a même été soumise au vote – les membres ont décidé à la majorité de ne pas le faire.

La programmation de la finale de la Supercoupe a été perçue comme un nouvel affront. Fenerbahçe serait en effet en pleine préparation des quarts de finale de la Conference League. A l’origine, le match aurait dû avoir lieu le 29 décembre 2023 à Riyad. Mais comme l’Arabie saoudite avait interdit aux deux équipes et aux supporters de commémorer le père fondateur Atatürk dans le cadre du centenaire de la République turque, la rencontre n’a pas eu lieu.

La fédération turque s’est opposée à un nouveau report et n’a pas voulu désigner d’arbitre étranger, comme l’exigeait Fenerbahçe. Il est fort probable que le vainqueur record Galatasaray se voie attribuer son 18e titre à la table verte. Le vainqueur de la coupe en titre, Fenerbahce, se concentre pleinement sur l’Europe et la course au titre de champion.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments