vendredi, juin 14, 2024
AccueilMotorsportsSergio Perez : Red Bull regrette une chance de double victoire

Sergio Perez : Red Bull regrette une chance de double victoire

Comment Red Bull a raté l’occasion d’un doublé lors de la course de Formule 1 au Mexique et quand Sergio Perez a perdu la bataille pour la P2 face à Lewis Hamilton

Max Verstappen a remporté le Grand Prix du Mexique 2022 pour Red Bull et Sergio Perez a terminé troisième, mais selon Helmut Marko, directeur sportif de Red Bull, on a laissé passer un meilleur résultat : « C’est dommage que l’arrêt au stand de Checo ait été raté, parce que sinon on aurait même pu avoir un doublé », a-t-il déclaré sur ‘ServusTV’.

Qu’est-ce qui n’a pas marché pour Perez ? Le Mexicain est entré dans la pitlane au 23e tour pour un premier arrêt précoce, afin de passer de soft à medium et tenter ainsi un undercut contre le pilote Mercedes Lewis Hamilton. Mais à l’arrière gauche, la roue arrière n’a pas pu être libérée, puis la nouvelle roue arrière n’a pas pu être serrée assez rapidement.

« Nous devons encore examiner cela de près », explique Christian Horner, chef de l’équipe Red Bull. « Il semble que l’écrou de la roue ait été coincé ou qu’il n’ait pas pu être desserré proprement. « 

Le résultat est amer du point de vue de Red Bull : Perez est resté cinq secondes sur la place de parking avant de pouvoir repartir. Il a passé 24,892 secondes dans la voie des stands, soit plus de temps que tous les autres pilotes qui ont effectué des changements de pneus réguliers.

Quand sa chance contre Hamilton s’est définitivement envolée

C’est pourquoi Perez qualifie cet arrêt de « mauvais » et de moment décisif dans sa course. Car Hamilton a tourné six tours plus tard et a gagné en comparaison 1,7 seconde seul dans la voie des stands.

Plus encore, Perez s’est retrouvé derrière les deux Ferrari après l’arrêt. « Cela nous a fait perdre trop de temps. Cela nous a coûté », estime Perez. Il avait certes dépassé Charles Leclerc et Carlos Sainz lorsque Hamilton a effectué son arrêt au stand, mais il s’est ensuite retrouvé à deux secondes du pilote Mercedes.

Perez souligne que ce n’était pas encore fini à ce moment-là. « Notre chance était encore de le dépasser dans ses premiers tours en hard, mais je n’ai rien pu faire. Quand Lewis a eu ses pneus à température, c’était en principe terminé », explique Perez.

Pourquoi Perez n’avait aucune chance d’attaquer

Le pilote Red Bull a certes rattrapé son retard en plaçant sa RB18 dans la fenêtre DRS derrière Hamilton, mais sans obtenir ainsi une réelle opportunité de dépassement. « Je ne pouvais pas faire grand-chose », estime Perez. « Quand je me suis retrouvé derrière lui, tout a surchauffé : les freins, le groupe motopropulseur, les pneus. Je n’ai réussi à entrer dans la fenêtre DRS que quelques fois, mais ce n’était pas suffisant ».

Une fois en course, Perez s’est d’ailleurs plaint par radio que son DRS ne fonctionnait pas. Selon le chef d’équipe Horner, il ne s’agissait pas d’un problème technique, mais « Sergio était malheureusement hors de la fenêtre DRS pour 0,03 seconde ».

Mais Horner félicite Perez pour sa « forte remontée » et déclare : « Sans le problème à l’arrêt, je pense que Checo aurait encore eu Lewis. Son rythme était bon, mais il n’était pas assez bon pour dépasser Lewis. »

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments