mercredi, mai 29, 2024
AccueilLa LigaPlafonds salariaux : le Real a de la place pour Mbappé, cure...

Plafonds salariaux : le Real a de la place pour Mbappé, cure d’austérité à Barcelone

La Liga a publié les plafonds salariaux après la fenêtre de transferts hivernale. Alors que le Real dispose de beaucoup de capacités, le FC Barcelone sera à l’étroit.

Pour Kylian Mbappé, la voie est libre au Real – du moins si l’on considère les plafonds salariaux espagnols. Le club royal peut dépenser jusqu’à 727 millions d’euros, c’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés par La Liga. Le Real a ainsi augmenté son salary cap de 44 millions. Cette augmentation est notamment due aux départs de Karim Benzema et d’Eden Hazard, qui faisaient partie des gros salaires.

Je ne connais pas le prix de Mbappé, mais la situation financière de Madrid est exceptionnelle », a récemment déclaré le président de la Liga, Javier Tebas, dans un entretien avec l’expert en transferts Fabrizio Romano. « C’est une équipe très saine, qui a très bien résisté à la crise du COVID, elle a beaucoup de réserves. Ils pourraient recruter Mbappé et un autre joueur « 

Barcelone doit économiser près de 200 millions d’euros

La situation du FC Barcelone est très différente. Les Catalans ne disposent que de 204 millions d’euros, ce qui devrait entraîner une cure d’austérité rigide. Comme Tebas l’a récemment révélé dans une interview, la masse salariale de Barcelone s’élève actuellement à un peu plus de 400 millions d’euros. Il y a un an, la situation était encore très différente : le club disposait alors de 648 millions d’euros grâce à diverses injections de fonds provenant de la vente de droits TV et d’actifs, avant d’être rétrogradé à 270 millions l’été dernier après la vente de l’argenterie. Il est désormais clair que Barcelone doit faire des petits pains encore plus petits.

Selon Marca, il ne serait pas étonnant que la règle des 50 % s’applique à Barcelone cet été, c’est-à-dire qu’ils ne puissent dépenser qu’un euro pour deux euros économisés, comme tous les autres clubs qui ont dépassé cette règle. Le seul moyen d’éviter cela serait de procéder à un transfert important, la règle du 1 pour 1 pourrait alors continuer à s’appliquer.

Il n’y a pas encore de place pour Vitor Roque

Le problème : toutes les mesures n’ont pas encore été prises, même pour la réinscription du transfert hivernal de Vitor Roque. Les Catalans n’ont pu recruter le Brésilien qu’en raison de l’absence à long terme de Gavi (rupture des ligaments croisés). De ce fait, une règle spéciale a été appliquée, qui permet aux clubs en Espagne de rectifier le tir en cas d’absence de plus de quatre mois. Gavi reviendra toutefois cet été, ce qui signifie qu’il faudra à nouveau trouver une nouvelle place dans la grille salariale.

La situation de l’Atletico Madrid est un peu plus rose. Le plafond salarial des Colchoneros est passé de 296 millions à 303 millions d’euros au cours des six derniers mois. Derrière le Real, l’Atletico et Barcelone suivent le FC Séville (de 168 à 152 millions) et la Real Sociedad (de 124 à 144 millions). L’équipe surprise Gérone a maintenu son niveau à 52 millions d’euros. Le douzième du classement, le Deportivo Alaves, occupe la dernière place avec 31 millions d’euros.

Le plafond salarial reflète les dépenses maximales qu’un club peut effectuer au cours d’une saison, transferts hivernaux compris. Le salary cap joue un rôle décisif dans l’élaboration des plans de recrutement pour la prochaine fenêtre de transfert.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments