vendredi, juin 21, 2024
AccueilFootballLe retour après l'humiliation : le Real contre le leader du championnat

Le retour après l’humiliation : le Real contre le leader du championnat

À peine leader du championnat, le Real Madrid arrive déjà. Mais le FC Gérone a déjà montré la voie aux royaux cette année, ce que Carlo Ancelotti n’a pas manqué de rappeler.

Valentin « Taty » Castellanos. Il pensera sans doute encore sur son lit de mort à ce 25 avril 2023 où il a marqué quatre buts contre le Real Madrid sous le maillot du FC Girona. Ce qu’aucun joueur n’avait encore réussi à faire en Liga au 21e siècle.

« Ce n’était pas une bonne soirée », s’est souvenu Carlo Ancelotti vendredi, avant que le deuxième en Espagne – le Real Madrid – ne rencontre le premier – le FC Girona – samedi. « Quand nous y sommes allés la saison dernière, le championnat était déjà terminé pour nous », a toutefois relativisé l’entraîneur royal, qui a par ailleurs promis qu’une nouvelle humiliation « n’arrivera certainement pas demain ».

Les signes avant-coureurs ont changé. Pour le Real, il s’agit encore de la Liga. Taty Castellanos, qui n’était que joueur de prêt, porte désormais le maillot de la Lazio Rome. Et devrait se rendre compte dans la capitale italienne que son ancienne équipe n’est plus une pierre d’achoppement, mais au moins un obstacle. Six victoires en sept matches : C’est beaucoup de choses, mais ce n’est pas un hasard

Gérone peut être dans le coup », déclare Ancelotti à propos de son futur adversaire, « ils ont fait mieux que nous, que Barcelone, que l’Atletico lors des premiers matchs ». L’Italien a toutefois une explication à cela : « Ils ont le grand avantage de ne pas jouer en Europe, ils peuvent préparer leurs matches pendant une semaine ». Le Real, le Barça et Cie ont jusqu’à présent disputé un match de Ligue des champions.

La défense centrale du Real se met en place toute seule

Ancelotti s’est montré confiant. « Nous avons de grandes chances de gagner ce match », a déclaré l’homme de 64 ans, qui exige pour cela une « performance complète », un « équilibre, une bonne défense ». C’est dommage que sa défense centrale habituelle soit absente. Eder Militao souffre d’une rupture des ligaments croisés et David Alaba (problèmes aux adducteurs) devrait être de retour mardi au plus tôt.

On sait donc déjà qui Ancelotti, qui n’a rien voulu dire sur son onze de départ, devra aligner devant le gardien Kepa : Nacho et Antonio Rüdiger, que son entraîneur a déclaré apte. Ce tandem n’est pas encore rodé

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments