dimanche, février 25, 2024
AccueilFootballLa Suisse n'en démord pas : Jakin restera l'entraîneur national

La Suisse n’en démord pas : Jakin restera l’entraîneur national

L’Association suisse de football (ASF) continue de soutenir Murat Jakin et emmènera l’ancien spécialiste de la Bundesliga comme entraîneur national au Championnat d’Europe en Allemagne

Murat Jakin restera l’entraîneur national de l’équipe nationale suisse. Le Bâlois de 49 ans honorera son contrat, valable jusqu’à l’été 2024, et sera donc en charge des « nations » lors du Championnat d’Europe en Allemagne. La SFA l’a annoncé dans un communiqué de presse mardi après-midi, mettant ainsi fin à toutes les discussions autour de cette question de personnel.

« Bien que nous ayons fait quatre nuls et perdu une fois lors des dernières qualifications, Murat Jakin a toute notre confiance. Il a notre soutien dans tous les domaines pour participer aux Championnats d’Europe en Allemagne avec la meilleure équipe et le meilleur staff possible », a déclaré le président de l’ASF Dominique Blanc.

Yakin a « atteint tous les objectifs convenus dans le contrat », a-t-il ajouté. Après s’être qualifié pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, avoir atteint les huitièmes de finale de la Coupe du monde et s’être maintenu dans le groupe A de la Ligue des nations de l’UEFA, le dernier objectif était de se qualifier pour le Championnat d’Europe 2024 en Allemagne

Massive critique de l’entraîneur

Malgré les succès, l’humeur est sombre en Suisse. Yakin est sévèrement critiqué pour ne pas avoir développé l’équipe. Les résultats dans le faible groupe de qualification parlent d’eux-mêmes. On parle de la mauvaise relation entre Yakin et le capitaine Granit Xhaka et du fait que l’entraîneur a perdu le vestiaire.

« Murat nous a montré des solutions concrètes sur la façon dont il veut faire progresser l’équipe et le staff », a déclaré le sélectionneur national Pierluigi Tami à quatre jours du tirage au sort des groupes du Championnat d’Europe (samedi, 18 heures, à Hambourg). « Il nous a convaincus qu’il est toujours l’homme de la situation pour le poste d’entraîneur national ». La situation sera réexaminée après le CE.

Yakin lui-même a déclaré : « Pour l’instant, on attend de nous que nous soyons en charge de l’équipe : « Dans les jours et les semaines à venir, nous allons examiner attentivement tous les domaines dans lesquels nous pouvons nous améliorer. Nous voulons poser des jalons pour l’avenir ». Âgé de 49 ans, il a succédé à Vladimir Petkovic à l’automne 2021. Le Championnat d’Europe de l’année prochaine sera le deuxième grand tournoi de Yakin en tant que sélectionneur national de la Suisse après la Coupe du monde 2022 au Qatar

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments