jeudi, juin 20, 2024
AccueilMotorsportsJohann Zarco avoue : "J'ai pensé à peut-être arrêter".

Johann Zarco avoue : « J’ai pensé à peut-être arrêter ».

Johann Zarco avoue qu’une fois son départ de Ducati connu, il était question qu’il se retire – Pourquoi il a tout de même signé pour deux ans chez LCR-Honda

C’est difficile à croire, mais c’est bien le cas : Johann Zarco a été un pilote Ducati pendant quatre saisons complètes dans le championnat du monde MotoGP. Cette période s’est achevée pour le Français le week-end dernier lors de la finale de la saison 2023 à Valence.

Zarco a fait ses débuts dans le camp Ducati lors de la saison 2020 au sein de l’équipe cliente Avintia de l’époque. Lors de sa troisième course pour l’équipe, le Grand Prix de République tchèque à Brno, il a décroché son premier podium (malgré une pénalité de longue lap). Il s’agissait du seul top 3 de Zarco pour Avintia, mais il avait convaincu les patrons de Ducati. Pour 2021, le Français a rejoint l’équipe Pramac, soutenue par l’usine.

Pour Pramac-Ducati, Zarco a obtenu 14 podiums en trois ans, notamment lors de son départ de l’équipe dimanche dernier à Valence. Rétrospectivement, son point fort personnel sur un total de quatre années en tant que pilote Ducati est toutefois différent.

« C’est facile de répondre à cette question », a déclaré Zarco lors du week-end de Valence. « C’était bien sûr la victoire à Phillip Island. C’était le meilleur résultat possible ». Cette première victoire tant attendue de sa carrière en MotoGP, Zarco l’a obtenue à sa 120e tentative.

Mais », poursuit Zarco en parlant de ses moments forts personnels chez Ducati, « c’était aussi ma constance, aussi bien en 2021 que cette saison [2023]. Cette année, nous avons dû faire face à de nombreuses nouveautés, comme les sprints. Même si je n’ai pas marqué beaucoup de points dans les courses de sprint, j’ai tout de même terminé le championnat du monde à la cinquième place ».

Comme Zarco l’admet, une retraite était bien une option lorsqu’il a appris cet été qu’il perdrait sa place dans l’équipe Pramac pour 2024. « J’ai pensé à peut-être arrêter à la fin de cette saison », révèle le Français de 33 ans maintenant que sa période de trois ans au sein de l’équipe Pramac et de quatre ans au total en tant que pilote Ducati est arrivée à son terme.

Pourquoi a-t-il malgré tout décidé de continuer ? « Parce que j’ai eu une nouvelle chance et que je me sens encore assez frais pour deux années supplémentaires ». Zarco fait évidemment allusion à son contrat de deux ans signé en août dernier avec le LCR-Honda.

Lors des saisons MotoGP 2024 et 2025, Zarco sera au départ pour l’équipe de Lucio Cecchinello. Succédant à Alex Rins, il sera l’un des deux pilotes titulaires chez LCR, après avoir déjà participé à trois courses en tant que pilote de réserve pour l’équipe fin 2019.

Zarco a entre-temps effectué ses premiers tours de roue sur une Honda RC213V actuelle. Lors du test de Valence mardi de cette semaine, il a fait ses débuts en tant que pilote titulaire au sein de l’équipe LCR. Mais Zarco ne peut pas encore parler de ses premières impressions sur la Honda actuelle, car il est officiellement sous contrat avec Ducati jusqu’à la fin de l’année.

Sur la feuille de temps des tests de Valence, Zarco s’est classé 17e sur la Honda du LCR, à une seconde de la tête. Son successeur chez Pramac-Ducati – Franco Morbidelli – n’a été que quelques centièmes de seconde plus rapide en P16. Morbidelli, qui vient de Yamaha, n’avait pas encore de bonnes sensations pour son premier jour sur une Ducati. En revanche, son successeur au sein du team Yamaha, Alex Rins, venu du LCR-Honda, a parlé d’une « très bonne » première journée sur la M1, malgré sa 19e place.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments