lundi, novembre 28, 2022
HomeMotorsportsHelmut Marko : ne pense pas que la motivation de Vettel soit...

Helmut Marko : ne pense pas que la motivation de Vettel soit trop grande

Helmut Marko pense que la motivation de Sebastian Vettel chez Aston Martin est gérable, mais ne croit pas à un retour du « fils prodigue »

Peu de gens connaissent Sebastian Vettel tel qu’il est vraiment ; mais Helmut Marko fait partie de ce petit cercle. Et le consultant de Red Bull en sport automobile avait déjà estimé il y a un an dans une interview que le quadruple champion du monde n’aurait pas dû rejoindre Aston Martin fin 2020, mais qu’il aurait mieux valu « une année sabbatique » en 2021 pour « faire le tri et se demander lui-même ce qu’il veut ».

Un an plus tard, la situation de Vettel ne s’est pas sensiblement améliorée. Aston Martin a encore reculé dans la hiérarchie de la Formule 1 et a désormais un nouveau sponsor-titre, le groupe pétrolier saoudien Aramco, sur lequel sont projetées de nombreuses valeurs que Vettel rejette profondément dans son engagement pour l’environnement et les droits de l’homme.

Marko, qui ne le cache pas, n’a pas changé d’avis. Il ne croit pas non plus que les nouvelles « voitures à effet de sol » permettront à Vettel de retrouver ses anciennes qualités sur le circuit et de monter sur le podium du jour au lendemain.

« Aston Martin doit d’abord construire une voiture plus compétitive. Car si l’on court en dehors des points, la motivation n’est pas la plus grande », explique le consultant de Red Bull Motorsport dans une interview exclusive sur la chaîne YouTube de Formule1.de, accessible à tous les utilisateurs depuis vendredi après-midi.

Marko ne souscrirait cependant pas aveuglément à la théorie selon laquelle l' »effet de sol » pourrait convenir à Vettel de la même manière que les « Blown-Diffuser-Cars », qui produisaient une adhérence extrêmement élevée, notamment dans les virages rapides : « Cela ne peut pas être comparé », dit-il, entre autres à cause des roues de 18 pouces, qui ont été introduites en 2022.

Mais il est convaincu qu' »un Vettel motivé » pourrait toujours se battre pour des places de podium en Formule 1 avec une voiture qui le permet. « On l’a vu à Bakou, et il était aussi très rapide au Monte-Carlo. […] Mais là où Aston Martin se trouve actuellement, je ne pense pas que la motivation sera trop grande « 

L’homme de 78 ans reconnaît qu’il a toujours « des contacts informels » avec Vettel, mais qu’il y est beaucoup plus question « d’autres sujets » que de la Formule 1. Après tout, même après le départ du quadruple champion du monde de Red Bull fin 2014, le lien d’amitié n’a jamais été totalement rompu.

Reste à savoir comment réagirait Red Bull si Vettel exprimait le souhait de terminer sa carrière en 2023 là où elle a vraiment commencé, c’est-à-dire chez AlphaTauri. Si Pierre Gasly devait vraiment avoir une deuxième chance chez Red Bull Racing, une place pourrait s’y libérer. Mais Marko fait signe que non : « Je ne pense pas qu’il ne vienne pas avec cette demande ».

L’interview complète de Helmut Marko (21 minutes) est maintenant disponible sur le canal YouTube de Formel1.de. Le mieux est de s’abonner gratuitement à la chaîne dès maintenant et de ne plus manquer aucune nouvelle vidéo de Formule 1!

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments