vendredi, octobre 7, 2022
HomeBundesligaSchmelzer sur le temps passé en équipe nationale allemande : "Je n'ai...

Schmelzer sur le temps passé en équipe nationale allemande : « Je n’ai jamais eu de joie là-bas »

Après 17 ans passés au Borussia Dortmund, Marcel Schmelzer a raccroché les crampons. Dans une interview détaillée, il est revenu sur sa carrière – et n’a pas fait de cadeau à l’équipe nationale.

Après deux opérations, deux déchirures de fibres musculaires au mollet – à chaque fois juste avant la reprise de l’entraînement – et une longue période d’absence, il était tout simplement difficile de revenir à son ancien niveau », explique Marcel Schmelzer sur le site Internet du club de Dortmund, expliquant pourquoi il met un terme à sa carrière cet été après 17 ans passés au Borussia Dortmund.

Il a vécu des années formidables au BVB, remportant le championnat en 2011 et 2012 avec les Schwarz-Gelb, puis la coupe d’Allemagne en 2012, 2017 et 2021. En outre, il a participé avec Dortmund à la finale de la Ligue des champions 2013, perdue contre le Bayern. « La joie l’emporte sur le fait que nous ayons pu vivre cela ensemble et que j’aie pu en faire partie. Quand j’étais petit, je n’aurais jamais rêvé de ça. Je trouve plutôt dommage que nous ne soyons pas restés plus longtemps ensemble en tant que groupe », déclare Schmelzer en jetant un regard en arrière sur la troupe entourant les années de championnat, dont il ne reste plus que Mats Hummels au Borussia.

S’il garde de très bons souvenirs de son passage au BVB, il y a un autre chapitre de la carrière de l’arrière latéral qu’il n’aime pas trop évoquer. « A Dortmund, je me suis toujours bien entendu avec mes concurrents. En équipe nationale, tes concurrents te disent ‘bonjour’ d’une autre manière que les autres joueurs ; à l’entraînement, on agit aussi différemment. Au début, j’ai eu du mal à accepter cela. Je ne me sentais pas à l’aise », admet le joueur de 34 ans.

Schmelzer ne se sentait pas à l’aise avec l’équipe nationale

Smelzer décrirait le cercle de l’équipe nationale comme une sorte de bassin de requins. « Il se peut que la rivalité aux différents postes ait été vécue de la même manière dans d’autres clubs de Bundesliga. Mais je ne connaissais pas cela au BVB », raconte l’arrière gauche avant d’ajouter : « Je n’ai jamais eu de joie là-bas. Avant, en U21 – c’était une belle année sous Horst Hrubesch avec la victoire du championnat d’Europe, c’était méga, c’était amusant. Plus tard, en équipe nationale A, je n’ai jamais eu de plaisir à être là – et je ne me sentais pas vraiment à l’aise. « 

Maintenant, « un peu de voyage « 

Schmelzer a joué 16 fois pour l’équipe nationale A allemande. Le 5 mars 2014, il a disputé son dernier match international contre le Chili (1-0). Il n’a pas été sélectionné pour la Coupe du monde 2014, où l’Allemagne a remporté le titre, et a été remplacé par Erik Durm, à la surprise générale. Mais c’était il y a longtemps, et pour le défenseur, le regard est désormais tourné vers l’avenir : « En fait, je voulais encore jouer au football pendant un an à l’étranger. J’ai malheureusement dû dire adieu à ce projet – et je n’en ai pas fait d’autre depuis. C’était fatigant pour le corps, et même très fatigant pour la tête, de me battre plusieurs fois pour revenir en arrière et retomber ensuite. Je vais d’abord m’arrêter complètement et voyager un peu. « 

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments