lundi, avril 15, 2024
AccueilLa LigaPas d'accès pour l'équipe de tournage : Vinicius revient à Mestalla

Pas d’accès pour l’équipe de tournage : Vinicius revient à Mestalla

La scène la plus étrange de la dernière saison de La Liga s’est sans doute produite lors de la venue du Real Madrid à Mestalla. Cette fois-ci, les relations entre le FC Valence et Vinicius Junior se sont envenimées dès le début du match.

Les choses se sont améliorées. Certes, ce n’est pas encore vraiment bien, mais l’hostilité raciste que Vinicius Junior a dû supporter pendant les matchs à l’extérieur du Real Madrid a diminué. Mais y a-t-il un risque de récidive samedi ?

Les royalistes, désormais leader relativement souverain du championnat, se rendront à partir de 21 heures au FC Valence au Mestalla, où les dérapages à l’égard de Vinicius avaient atteint leur point culminant ou leur point le plus bas la saison dernière.

« Idiot » ou « singe »?

Dans une atmosphère extrêmement tendue, qui s’est répercutée des tribunes jusqu’à la pelouse, le Brésilien victime d’insultes racistes a fini par être expulsé dans le feu de l’action – la décision était très sévère – lors de la défaite 1-0. Et à sa sortie, il a été accompagné par des cris de presque tout le stade, dont l’interprétation la moins grave était encore « idiot ». D’autres témoins avaient plutôt entendu « Mono », singe, au lieu de « Tonto ».

Un peu plus de neuf mois plus tard, avant le premier retour de Vinicius à Mestalla, les premiers incidents secondaires ont commencé à bouillir plusieurs jours avant le coup d’envoi. Tout d’abord, le FC Valence a refusé l’accès au stade à une équipe de tournage qui suit actuellement le jeune attaquant dans le cadre d’un documentaire. Par la suite, le journal Superdeporte, proche du club, s’est déchaîné contre le Brésilien, imprimant son portrait sur la couverture avec les mots « Plus de films ».

En octobre, Vinicius Junior avait déjà témoigné sur cette affaire dans le cadre d’un procès dont le verdict n’a pas encore été rendu. Le FC Valence, à l’origine de la décision de refuser l’équipe de tournage du polarisant madrilène, avait déjà interdit de stade à vie trois de ses supporters identifiés l’année dernière. Il serait souhaitable qu’il ne faille pas en ajouter d’autres samedi.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments