mardi, mai 28, 2024
AccueilBundesligaL'Union Berlin doit payer une amende de 60.000 euros

L’Union Berlin doit payer une amende de 60.000 euros

L’Union européenne a décidé d’interdire l’accès à son territoire à toute personne qui n’est pas en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport. L’Union Berlin a également dû passer à la caisse.

Le tribunal sportif de la Fédération allemande de football a infligé à l’Union Berlin une amende record de 60.000 euros. Au total, six clubs des trois plus hautes divisions allemandes sont passés à la caisse mercredi.

Dans le « cas Union », la première instance de la DFB a sanctionné, dans le cadre d’une procédure à juge unique, le « comportement antisportif » des supporters de l’Eisernen. Les incidents impliquant des objets lancés, comme des balles de tennis, ont été sanctionnés lors de quatre matchs par des amendes individuelles allant jusqu’à 20.000 euros. L’amende globale la plus élevée jusqu’à présent avait été prononcée la semaine précédente contre le champion Bayern Munich avec 40.000 euros.

Outre Berlin, le VfL Wolfsburg doit également payer une amende en Bundesliga. Les loups doivent verser 10.000 euros à Francfort. Parmi les clubs de deuxième division, le HSV devra débourser 5000 euros et le SV Elversberg 600 euros. Le club de troisième division MSV Duisburg a été condamné à une amende de 7500 euros, tandis que son rival de ligue Erzgebirge Aue devra payer une amende de 300 euros.

La sanction des actions de protestation est controversée

La sanction des actions de protestation est controversée. Immédiatement après l’annulation de l’accord avec les investisseurs et donc la fin des protestations, des représentants de plusieurs associations avaient plaidé en faveur d’une renonciation aux sanctions pour les actions qui avaient parfois dégénéré. Cependant, étant donné que des enquêtes avaient déjà été ouvertes à ce moment-là, de tels souhaits semblaient déjà irréalistes.

La semaine dernière, la DFB a déjà annoncé l’application de sanctions. Selon la fédération, le comité de contrôle « s’était mis d’accord sur une ligne uniforme pour le traitement des retards de match, ligne qui est également soutenue par la présidence de la DFB ». Les premiers jugements concernant les protestations des supporters avaient été prononcés jeudi dernier.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments