mercredi, février 28, 2024
AccueilMotorsportsLe WEC prévoit un plateau de 40 voitures pour 2025, mais ...

Le WEC prévoit un plateau de 40 voitures pour 2025, mais …

Le WEC a décidé de passer de 37 voitures en 2024 à 40 voitures en 2025 – Austin et Imola n’ayant pas la capacité d’accueillir ces voitures, il faut trouver une solution

Les organisateurs du Championnat du monde d’endurance (WEC) souhaitent augmenter la grille de départ à 40 voitures pour la saison 2025. A l’occasion de l’annonce cette semaine des 37 voitures pour la prochaine saison 2024 du WEC, le patron du WEC Frédéric Lequien a déclaré : « Nous allons définitivement passer à 40 voitures pour 2025. « 

« Je peux dire qu’il y a une certaine obsession, mais c’est vraiment difficile de trouver le bon équilibre. Nous pourrions même avoir 43, 44 ou 45 voitures en 2025, mais nous n’aurons pas la capacité d’accueillir tout le monde », explique Lequien.

Pourquoi ? Plus de 40 participants dans le WEC, cela réduirait le nombre de voitures que l’organisateur du Mans, l’ACO, et la Fédération internationale de l’automobile, la FIA, pourraient inviter aux 24 Heures du Mans à partir de leurs séries de courses affiliées – Asian Le Mans Series, European Le Mans Series et IMSA SportsCar Championship.

Pour les 24h du Mans 2023, il y a eu 13 inscriptions automatiques en provenance de ces séries de courses AsLMS, ELMS et IMSA. Pour les 24h du Mans 2024, l’ACO a d’ores et déjà réservé 15 places pour des voitures LMP2, cette catégorie ayant désormais disparu du WEC. Mais la voie des stands du Circuit de la Sarthe au Mans ne compte pas plus de 62 boxes.

Sur les autres circuits du calendrier WEC 2024, il n’y a même pas 40 boxes. Comme c’est le cas de l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari à Imola et du Circuit of The Americas à Austin, la taille de la grille de départ a été limitée à 37 voitures pour la saison à venir. Mais pour 2025, le WEC devra augmenter le nombre de voitures si Aston Martin s’aligne avec au moins une Valkyrie LMH et si Lamborghini passe d’une à deux SC63 LMDh.

Avec un maximum de 40 voitures sur la grille, il ne resterait plus de place que pour une seule voiture supplémentaire, à condition qu’aucune équipe ne soit éliminée et que la nouvelle catégorie LMGT3 reste à neuf constructeurs et 18 voitures. Selon Lequien, la question de savoir comment le WEC entend loger les voitures supplémentaires sur les circuits comptant moins de 40 boxes n’est pas encore résolue à l’heure actuelle.

« Nous discutons actuellement avec toutes les équipes afin d’examiner toutes les possibilités, notamment dans la catégorie LMGT3 », explique le patron du WEC, laissant entendre qu’il faudra éventuellement « partager les boxes » dans cette catégorie. Cela signifierait que les équipes qui engagent deux voitures devraient faire fonctionner les deux voitures à partir d’un seul box. Mais le dernier mot n’a pas encore été dit à ce sujet.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments