vendredi, juillet 1, 2022
HomeChampions LeagueLe tweet de Salah et le vainqueur secret à Madrid

Le tweet de Salah et le vainqueur secret à Madrid

Le vainqueur des deux demi-finales de la Ligue des champions s’appelle Liverpool FC ? L’élimination de Manchester City au Real Madrid ne devrait pas plaire qu’à Mohamed Salah.

Tout réussit au FC Liverpool en ce moment – il gagne désormais dans des matchs auxquels il ne participe même pas. Au moins, le Real Madrid n’a pas été le seul vainqueur de la rencontre de mercredi soir contre Manchester City (3-1).

Alors que l’équipe de Jürgen Klopp a continué d’intérioriser le sentiment d’invincibilité lors de sa victoire de retour à Villarreal (3-2), ManCity aborde la fin de saison dans un état grave. Avec des conséquences sur la course au titre en Premier League?

Un ou deux jours suffiront-ils vraiment à ManCity ?

« Oui, c’est dur pour nous, nous ne pouvons pas le nier », a reconnu Pep Guardiola après la nouvelle élimination en demi-finale de la Ligue des champions à Madrid. « Nous étions si proches d’atteindre une finale de Ligue des champions. Nous allons maintenant avoir besoin de temps ».

L’entraîneur de Man City a parlé d' »un ou deux jours », mais il peut difficilement prévoir beaucoup plus en public : dès dimanche (17h30), son équipe doit défendre son avance d’un point en championnat sur Liverpool, qui reçoit Tottenham samedi soir (20h45).

Le fait que ses professionnels aient une prolongation épuisante dans les jambes, alors que Klopp a pu changer à la fin à Villarreal en économisant ses forces, est encore le moindre problème pour Guardiola. « Ils sont tristes », a dit le Catalan à leur sujet, « ils ont ressenti la pression ».

Pour certains d’entre eux, la Ligue des champions commence à devenir un traumatisme. Et même si personne ne le dit ouvertement à ManCity, le trophée de la poignée était une fois de plus l’objectif de la saison. « Nous allons nous relever », a certes annoncé Guardiola, mais l’avantage psychologique en finale de la Premier League est désormais clairement du côté des Reds.

Le fait que leur adversaire en finale de la Ligue des champions s’appelle désormais le Real Madrid les a d’autant plus fait passer pour des vainqueurs cachés mercredi. « Nous avons un compte à régler », a tweeté Mohamed Salah dans la nuit, l’air agressif. Aucun joueur de Liverpool n’a oublié la finale amère d’il y a quatre ans (1-3) ; l’Égyptien, qui avait été sorti très tôt par Sergio Ramos, encore moins.

Avant le match retour de Manchester City au Real, Salah avait déjà déclaré sans ambages : « Je veux jouer contre Madrid ». Et comme tout réussit à Liverpool, c’est tout naturellement que cela s’est produit.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments