lundi, avril 15, 2024
AccueilMotorsports"Le moteur de Toprak Razgatlioglu est parti en fumée.

« Le moteur de Toprak Razgatlioglu est parti en fumée.

Un problème moteur a mis fin à la course dominicale de Toprak Razgatlioglu au Championnat du monde de Superbike en Australie – Le nouveau venu chez BMW s’est battu pour un résultat dans le top 3 au sprint

La deuxième journée de course lors de l’ouverture de la saison du Championnat du Monde Superbike à Phillip Island (Australie) a réservé des expériences positives et négatives à Toprak Razgatlioglu. Lors de la course Superpole (lire le compte-rendu de la course), le Turc a décroché son premier podium en tant que pilote BMW. Les attentes étaient donc élevées pour la deuxième course principale. Mais une panne de moteur a mis fin prématurément à la course du dimanche (lire le compte-rendu).

Je suis très déçu », a déclaré Razgatlioglu après son abandon dans la deuxième course principale. « Avant l’abandon, j’avais l’impression que c’était la première fois que j’étais vraiment en phase avec la moto. Puis j’ai eu ce problème avec le moteur ».

Razgatlioglu quitte l’Australie en huitième position du championnat du monde. Il compte déjà 32 points de retard sur le leader du championnat, Alex Lowes (Kawasaki) (voir le classement général). « Au final, je ne suis pas vraiment satisfait, même si j’ai réussi à décrocher un podium », conclut le nouveau venu chez BMW.

BMW va-t-il franchir une nouvelle étape lors de la première course européenne ?

Le week-end australien a permis à BMW de recueillir de nombreuses données qui contribueront à améliorer la M1000RR. « Nous avons beaucoup appris lors des courses. Grâce aux données recueillies, nous pouvons continuer à travailler sur la moto », a déclaré Razgatlioglu.

« D’un autre côté, ce circuit est très différent des circuits européens. Je ne peux donc pas dire avec certitude que nous avons appris quelque chose de plus », se demande Razgatlioglu.

La saison 2024 du WSBK reprendra fin mars à Barcelone. Mi-mars, il y aura un test sur le circuit du Grand Prix de Catalogne. « Barcelone est un circuit exigeant, tout comme le circuit ici. Normalement, nous sommes plus forts sur les circuits d’Europe », note Razgatlioglu.

Mais nos débuts ici n’étaient pas mauvais non plus. La course Superpole s’est particulièrement bien déroulée. Nous progressons pas à pas », affirme le nouveau venu chez BMW. Pour le test de Barcelone, Razgatlioglu a un objectif clair.

« Je me concentre entièrement sur le rythme de la course, car c’est très important à Barcelone », précise le Turc. « Le pneu arrière est très sollicité sur ce circuit. Nous avons besoin d’un bon réglage pour la course principale. « 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments