vendredi, février 23, 2024
AccueilBundesligaLe "chef" Xhaka évalue ainsi l'adversaire allemand à l'Euro

Le « chef » Xhaka évalue ainsi l’adversaire allemand à l’Euro

Si Granit Xhaka est acclamé à Leverkusen, il récolte en revanche des critiques dans son pays natal, la Suisse, avec son équipe nationale. Après le tirage au sort des groupes pour l’EURO, le joueur professionnel du Bayer met en garde contre l’équipe d’Allemagne en crise.

Il est couvert d’éloges. Dès le premier jour après son transfert de l’Arsenal FC au Bayer 04 l’été dernier, Granit Xhaka s’est glissé dans le rôle de chef de file de l’actuel leader de la Bundesliga. Sur et en dehors du terrain, le Suisse donne le rythme à l’équipe de Werkself.

Le joueur de 31 ans est le transfert clé de l’ascension sportive de Leverkusen cette saison. Personne n’a donc été surpris d’entendre le directeur sportif de la DFB faire l’éloge du stratège après le tirage au sort des groupes pour l’EURO 2024, lors duquel la Suisse sera l’un des adversaires de l’équipe allemande.

« C’est le chef. Il ne l’est pas seulement pour la Suisse, mais aussi à Leverkusen », a déclaré avec reconnaissance l’ancien directeur général du Bayer 04, qui, en tant que directeur sportif de la DFB, a toujours un bureau dans la tribune sud de la Bay-Arena et continue à surveiller de près « son » club.

Un jugement qui plaît naturellement à Xhaka. « Quand Rudi Völler dit quelque chose comme ça, ça rend fier », a expliqué le joueur de 31 ans après le match nul 1:1 du Bayer 04 contre le Borussia Dortmund et a ajouté : « La reconnaissance en Allemagne est définitivement différente de celle en Suisse. Là-bas, je suis déjà plus critiqué qu’ici. Le pourquoi du comment est un autre sujet. « 

L’équipe nationale suisse est sous le feu des critiques

Dans son pays, le six de Leverkusen, capitaine de la Nati, est critiqué avec ses coéquipiers parce que l’équipe de Murat Yakin a été loin d’être convaincante lors des qualifications pour l’Euro, surtout ces derniers temps. Néanmoins, les Confédérés ont réussi à se qualifier pour l’Euro 2024 en Allemagne, où ils se retrouveront dans le même groupe que l’équipe d’Allemagne.

Une constellation qui ne manque pas d’attrait pour Xhaka. « Nous nous réjouissons déjà de jouer contre l’Allemagne, contre le pays hôte. Il y a déjà eu quelques remarques dans les vestiaires », révèle le milieu de terrain, qui a tout à fait goûté au tirage au sort.

« C’est un groupe formidable : nous jouons contre l’Écosse pour la première fois depuis longtemps, contre la Hongrie aussi », poursuit Xhaka, « et contre l’Allemagne, la Suisse joue pour la première fois à un championnat d’Europe ». Un moment historique donc – et pas non plus une tâche insurmontable pour la Suisse sur le plan sportif.

« L’Allemagne est une équipe dangereuse « 

Mais Xhaka met en garde contre le onze de Julian Nagelsmann. « L’Allemagne est une équipe dangereuse, malgré tout ce qui se passe actuellement, ils ont beaucoup de qualité, notamment grâce à nos joueurs de Leverkusen qui seront présents », déclare Xhaka en faisant référence à ses coéquipiers Florian Wirtz, Jonathan Tah, Jonas Hofmann et Robert Andrich.

Le Suisse souhaite ainsi aux deux nations un EURO réussi. « J’espère que nous, les Suisses, ferons un bon championnat d’Europe et que les Allemands feront de même », dit-il. La dernière rencontre dans un grand tournoi remonte d’ailleurs à la Coupe du monde 1966, lorsque l’équipe de la DFB avait battu les Confédérés 5 à 0 au premier tour. Un résultat qui n’est pas attendu le 23 juin, mais qui vaudrait certainement à Xhaka et ses coéquipiers de nouvelles critiques sévères dans leur pays.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments