samedi, août 20, 2022
HomeBundesligaKarazor risque jusqu'à six mois de détention provisoire

Karazor risque jusqu’à six mois de détention provisoire

Atakan Karazor est accusé de viol et se trouve en détention provisoire à Ibiza. Quelle sera la suite des événements pour le milieu de terrain de Stuttgart?

Avec un ami également âgé de 25 ans, le joueur professionnel du VfB aurait violé une jeune femme mercredi dernier lors de ses vacances sur l’île festive d’Ibiza. C’est ce qu’annoncent plusieurs médias en se référant à la plainte déposée par la jeune femme de 18 ans, qui se serait rendue à l’hôpital pour un examen après les faits. Au sein du club traditionnel, on suit de près l’évolution de la situation. La prise de position publique est restée brève jusqu’à présent. La présomption d’innocence s’applique et l’on est « en contact permanent » avec les avocats du joueur, qui « conteste tout acte punissable ». On ne peut pas en dire plus pour le moment.

Une épée de Damoclès pèse sur la carrière de Karazor. Juste au moment où il semble prendre son envol au VfB. Au cours de la deuxième moitié de saison, Karazor est passé du statut de joueur de complément à celui de titulaire et s’est même retrouvé dans le collimateur de l’équipe nationale turque. Après le passage du système à une chaîne de quatre et un six devant la défense, Karazor était devenu un facteur important dans la lutte contre la menace de relégation en tant qu’intercepteur devant la dernière ligne. Le maintien réussi a été perçu par le joueur de 25 ans comme le point culminant de sa carrière, qui pourrait maintenant subir de graves dommages. Karazor risque de subir des conséquences importantes, d’autant plus que le droit pénal espagnol en matière sexuelle n’a été renforcé qu’en mai.

Si les soupçons de viol se confirment, une peine d’emprisonnement de plusieurs années est envisageable », explique Ingo Bott du célèbre cabinet d’avocats Plan A. « Vu les nombreuses questions en suspens, il est impossible de dire sérieusement combien de temps. Plusieurs médias font certes état d’une possible libération de la détention provisoire lundi. Un séjour plus long est toutefois plus probable. « Ce n’est pas seulement possible, c’est probable », affirme le juriste de Düsseldorf spécialisé dans le droit pénal. La partenaire de coopération espagnole de Botts, basée à Majorque, l’avocate María Barbancho, explique à propos de la procédure dans son pays : « Aux Baléares notamment, la détention provisoire dure souvent au moins six mois ».

Ce qui signifie que le natif d’Essen, qui a grandi dans les équipes de jeunes du VfL Bochum et du Borussia de Dortmund avant d’atterrir au VfB Stuttgart via Holstein Kiel à l’été 2019, serait tout d’abord hors course en tant que joueur. Il n’est pas certain que le professionnel, qui a disputé 23 matchs de deuxième division et 43 de Bundesliga en trois saisons avec le VfB, puisse entamer le 25 juin la préparation à la nouvelle saison qui a débuté par les premiers tests de performance. « Une dispense de détention n’est réalistement possible que si le joueur respecte des conditions strictes de présentation », expliquent Bott et Barbancho. Pour cela, le joueur ne doit pas se trouver à Ibiza ou en Espagne. « Il peut également se conformer à ces obligations auprès du consulat espagnol à Stuttgart ».

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments